Le Colloque

L’université en transition …
Partout à travers le monde, les universités traversent de profondes mutations : renforcement des réseaux internationaux, compétition entre établissements en matière de recherche et d’enseignement, pression sur les financements, évolution des cadres normatifs, digitalisation des activités et accroissement des attentes sociétales constituent quelques exemples de ces dynamiques contemporaines.

Dans ce contexte, la pérennité des institutions universitaires se comprend à la lumière de leur résilience et de leur contribution essentielle au développement des sociétés.

D’une part, les universités innovent et mettent à profit leur plus grande interconnexion pour promouvoir de nouvelles pratiques d’apprentissage, de nouvelles méthodes de recherche et de nouvelles méthodes de gestion. Elles cherchent l’équilibre toujours instable entre leur parcours parfois multi-centenaire, et leur adaptation à de nouvelles donnes sociales, culturelles, organisationnelles et budgétaires. L’évolution de la gouvernance universitaire, davantage tournée vers le new public management, participent de cette dynamique où autonomie et responsabilité s’articulent avec les héritages particuliers de l’enseignement supérieur.

D’autre part, les universités concourent à répondre aux grands enjeux d’une société durable, tels que l’accès à une éducation de qualité, la réduction des inégalités mondiales, la formation tout au long de la vie, la professionnalisation, le respect des différences et la lutte contre les discriminations, le développement de la santé, l’accélération de l’innovation, la protection de l’environnement comprenant le maintien d’un cadre de vie propice au développement de l’Humanité.

Ces enjeux obligent toutes les universités qui bénéficient d’un caractère d’exemplarité. Ce contexte et ces principes posés, les institutions doivent rendre concrètes ces missions dans des contextes mouvants, où la mondialisation et les nouvelles technologies accélèrent les changements et les rendent visibles. Cette opérationnalisation interroge avec acuité les pratiques de chaque université, ses stratégies, son organisation, ses ressources financières et immobilières et son autonomie.

Toutes les universités sont en transition(s), dans un monde en transition(s) de plus en plus rapide : le colloque du Groupement International des Secrétaires Généraux des Universités Francophones (GISGUF) de Dakar donnera l’opportunité d’un échange autour des grands thèmes d’actualité que sont la transition des modèles de gouvernance, la transition numérique et la transition environnementale

TELECHARGER LE RAPPORT GENERAL DU COLLOQUE

RAPPORT GENERAL DU COLLOQUE DE GISGUF DE DAKAR

© GISGUF 2019. Tous droits réservés